Que doit-on avoir comme informations sur une étiquette d’huile d’olive ?

Plusieurs produits sont aujourd’hui commercialisés par des sociétés comme par de simples individus. Dans cette lancée, vous voici avec pour intention, la commercialisation de votre propre marque d’huile d’olive. Afin d’avoir un succès plus ou moins efficace au niveau de votre vente, il est important de miser sur certains points. Le point crucial ici est celui de l’étiquette à apposer sur vos différentes bouteilles d’huile d’olive. Que faut-il inscrire sur ladite étiquette afin que les gens puissent s’intéresser à votre huile d’olive ?  

La provenance de l’huile d’olive 

                L’homme prend toujours plaisir à vérifier l’origine de tous les produits qu’il consomme. C’est pour cette raison qu’il y a des informations sur l’origine de votre huile d’olive commercialisée qui ne doivent pas manquer sur l’étiquette. Il suffit de lire la suite ici pour comprendre l’importance de pareilles informations sur une étiquette de produits commerciaux, en particulier l’étiquette d’une huile d’olive. 

A lire aussi : Droits de succession entre époux : ce qu'il faut savoir

                En réalité, il est très important de mettre sur l’étiquette de votre huile d’olive, les informations en lien avec les lieux de récolte et d’extraction des olives utilisées. Il faudra être très précis et concis à ce niveau. Vous devez alors indiquer aux consommateurs, le milieu de récolte ainsi que le moulin ayant servi à la réalisation de l’extraction. Plusieurs clients font le choix de leur huile d’olive en fonction de sa provenance. 

La dénomination commerciale de l’huile d’olive

                En voulant acheter votre huile d’olive, le client cherchera à avoir une idée concrète de sa qualité. C’est donc à travers la dénomination commerciale que le consommateur pourra se retrouver. Pour mieux se retrouver ici en ce qui concerne la dénomination commerciale, prenez toujours en compte les facteurs du peroxyde et du taux d’acidité de votre huile d’olive. 

A lire en complément : Quelle phrase pour commencer une présentation ?

                Généralement, l’huile d’olive a trois différentes dénominations. Il s’agit entre autres de l’huile d’olive extra vierge, de l’huile d’olive vierge et de l’huile d’olive de grignons. L’huile d’olive extra vierge représente la qualité supérieure d’huile d’olive destinée à la consommation. Elle est strictement réglementée et son taux d’acidité est au-dessous de 0,8°. Quant à l’huile d’olive vierge, elle se rapproche quelque peu de la première. L’exception ici est que la qualité est moins bonne et le taux d’acidité peut toutefois atteindre 2°. Avec l’huile d’olive de grignons, c’est un mélange d’huile d’olive vierge et d’huile de grignons. 

Les informations de contact, de date de péremption et du volume de l’huile d’olive 

                Avec les informations de contact, le consommateur pourra savoir s’il s’agit d’une structure ou d’un simple individu qui se charge de la commercialisation de son huile d’olive. Avec le nom et l’adresse, on pourra facilement vous retrouver pour tout approvisionnement en huile d’olive. 

                Sur l’étiquette de votre huile, il urge de préciser sa date limite de consommation ou sa date de durabilité minimale. Ainsi, chaque consommateur saura à quelle période en faire usage pour ne pas créer d’autres soucis de santé. Si la bouteille de votre huile est en millilitre, en centilitre ou en litre, il faudra le mentionner également. Cela indique directement la quantité à votre client.    

                    

Copyright 2024. Tous Droits Réservés